La Santé et le Social manifestent contre l’austérité

greve

Les employés de la santé et du social appellent à manifester le 25 juin. Il s’agit d’une grève contre l’austérité remarquée dans tous les secteurs.

Des milliers de manifestants ont investi le 18 juin l’AP-HP afin de contrer le plan Hirsch. Selon les protestataires, ce ‘projet de relevée de conclusion’ entre la direction générale et les organismes syndicaux n’est nullement tolérable.

Retrait du plan pour l’AP-HP

Hirsch, Le DG de l’AP-HP, a reculé face à la mobilisation. Ce recul encourage encore plus les manifestants à se mobiliser davantage afin de réussir à retirer totalement le plan proposé. Hirsch est conscient de l’importance de ce mouvement social ; il enlève de la discussion le dossier concernant l’organisation des horaires de travail ; il s’engage à établir un échelonnement des retenues sur les rémunérations

Des requêtes communes

N’importe où, les salariés de la santé, de la sécurité sociale, de l’action sociale et sanitaire souffrent du même problème en termes de conditions de travail et d’acquis sociaux. Ce n’est donc pas surprenant que tous les acteurs appellent à une grève ce 25 juin. L’appel est destiné au domaine du social et du sanitaire, puis elle touchera la sécurité sociale.

Il s’agit d’une première riposte nationale qui contre la loi sur la santé et les effets du pacte de responsabilité au niveau de la santé et du milieu social. Depuis cet appel, les salariés de l’AP-HP ont demandé à défendre leurs acquis sociaux, leurs journées de RTT, l’embauche en contrat CDI, les conditions de travail… Ce sont des requêtes que tous les hôpitaux privés et publics demandent aussi.

Une grande riposte nationale

La liaison entre la demande de l’AP-HP et la manifestation nationale au niveau de la santé pourrait bien se faire. Elle pourrait aussi s’effectuer avec le personnel des centres de soin psychiatriques à Paris. Il faut noter que ces établissements sont en train d’être démantelés, ce qui provoque des conséquences importantes tant pour le personnel que pour les patients.

Dans ces secteurs, tous les salariés souffrent des politiques d’austérité : mauvaises conditions de travail, augmentation des charges de travail, blocage des salaires, précarité des postes, fermeture de services…

Le 25 juin sera donc une grande riposte nationale face à l’austérité que le gouvernement souhaite imposer au niveau des centres de soin, des hôpitaux, du sanitaire, du médico-social, de la Sécu, etc.

Laisser un commentaire