Connect with us

Santé

inoffensif et protège contre des maladies |

Published

on

De par quelques études publiées dans le monde ces dernières années, on a pu conclure que le café est le plus souvent inoffensif pour la santé. Même décaféiné, il peut aussi protéger l’homme contre les maladies cardiovasculaires, Alzheimer, Parkinson ou le diabète.

Un comité d’experts indépendants du gouvernement américain a annoncé en février que le café, dans certains cas, ne nuit pas à la santé.

Selon les études, Miriam Nelson, professeur de nutrition à l’Université Tufts à Boston, un des membres de ce comité a déclaré qu’une consommation modérée de trois à cinq tasses par jour de café ou 500 milligrammes au plus de caféine ne présente aucun danger sur la santé.

Aussi membre de cette commission d’experts et professeur de nutrition et de chimie à l’Université Cornell à New York, Tom Brenna précise qu’exagérer les bienfaits du café n’est pas une bonne chose vu que le mécanisme d’action reste indéterminé. De ce fait, affirmer au public que le café peut guérir le cancer est une mauvaise initiative.

Il a ajouté que les études effectuées pendant de nombreuses années démontrent que le café n’est pas néfaste à la santé de la population, même avec une prise quotidienne de trois à cinq tasses, et qu’il semble même apporter une bonne protection.

Cependant, il a souligné qu’il est préférable aux femmes enceintes de n’ingurgiter journalièrement au maximum que 200 milligrammes de caféine, soient deux tasses, et ces études n’ont pas indiqué que le café est associé à des naissances prématurées.

La professeur Nelson estime qu’il faut effectuer des recherches sur les effets des boissons caféinées populaires chez les adolescents et les jeunes adultes pour connaître précisément les niveaux de toxicité de la caféine.

Ces deux scientifiques affirment que ce sont les antioxydants comme les polyphénols qui apportent les bienfaits du café, avec ses grains contenant plus de 1.000 molécules différentes.

Une étude effectuée sur 25.000 hommes et femmes en Corée du Sud ont pu indiquer que la prise quotidienne de trois à cinq tasses de café rend les artères plus propres et diminuent les plaques de cholestérol qui sont les facteurs des maladies cardiovasculaires.

Le professeur Brenna a précisé qu’une étude en 2000 a déjà prouvé que le café présente des effets préventifs contre la maladie de Parkinson, avec la caféine sur certains récepteurs du cerveau.

Chez les femmes, le risque de dépression diminue de 20 % avec une prise journalière d’au moins quatre tasses, selon les travaux de chercheurs de l’Université de Harvard en 2011.

En 2006, une vaste étude effectuée sur 90.000 femmes aux Etats-Unis a indiqué une réduction relative du risque de devenir diabétique avec une prise quotidienne de deux à trois tasses de café.

Les Instituts américains de la santé ou NIH ont fait une recherche sur 400.000 hommes et femmes de 50 à 71 ans buvant plusieurs tasses de café par jour aux Etats-Unis et qui a abouti sur une conclusion indiquant une réduction de 10 % de la mortalité de toute cause, à part le cancer.

Notez cet post
Continue Reading

Santé

Il ne faut pas attendre le dernier moment pour choisir une mutuelle |

Published

on

By

carte vitale

Cette année, la complémentaire santé obligatoire sera affectée. Le procédé sera le même pour une entreprise comptant un salarié ou une autre qui en dispose 500. Il est primordial de bien étudier la situation, car opter pour une autre mutuelle d’entreprise peut-être désavantageux, voire même risqué et très coûteux.

Un PME qui compte plus de 50 salariés avec un accord de branche ou non, ou un accord collectif doit solliciter plusieurs compagnies ou mutuelles afin de faire une comparaison des offres. Cette dernière doit correspondre à la démographie de l’entreprise, en prenant en compte les options avantageuses et les services proposés. Cette analyse doit se faire maintenant avant que les opérateurs ne se bousculent et n’arrivent plus à répondre aux questions de chacun.

Il faut savoir que les règlements doivent être respectés selon les normes. En effet, dans le cas contraire, cela pourra affecter considérablement vos administratifs, et même qu’une erreur pourra coûter cher, si un contrôle Urssaf se fera. Certes, une souscription négligée ou à la dernière minute peut s’avérer désavantageuse, car la mutuelle peut ne pas être prête à ce moment-là. Cette situation pourra faire le mécontentement de deux parties, mais surtout, ceux qui profitent de la souscription.

Comme tout le monde le sait, il faut absolument se pencher sur la complémentaire obligatoire avant l’été. Pour ce faire, une entreprise peut effectuer un audit de conformité, en l’accordant avec la loi et les besoins des salariés.

 

Notez cet post
Continue Reading

Santé

Nocive pour la santé et le sport |

Published

on

By

Sport Et Pollution

La pollution est connue pour être dangereuse pour la santé en entrainant des cancers, des maladies respiratoires… Mais en plus, elle influe sur l’activité physique. Elle augmente la sédentarité et nuit à nos artères. C’est le résultat de l’analyse de Withings et Accuweather.

 

La pollution de plus en plus présente

Durant une année, les 2 sociétés ont analysé le niveau d’activité de 5 000 individus disposant de tracker d’activité qui prend des mesures du nombre de pas que ceux-ci effectuent et leur activité physique à Los Angeles, à Pékin et à Paris. D’après les données, Pékin est la ville la plus touchée par la pollution. La ville subit d’ailleurs une alerte maximale à la pollution. L’étude indique 3% de jours soumis à une bonne qualité de l’air, 47% de jours défavorables pour la santé et 18% de jours dangereux.

Les Pékinois augmentent alors de 21% la durée d’exercice lors des quelques jours non pollués vis-à-vis des jours ‘très préjudiciables’. Ce genre d’attitude correspond parfaitement aux avertissements de préventions émis durant une alerte à la pollution. En outre, que ce soit Los Angeles, Pékin ou Paris, les autorités déconseillent fortement la pratique du sport en extérieur quand le seuil maximal de pollution est atteint. En effet, lorsqu’on fait du sport, nos bronches s’ouvrent et on inhale davantage de particules viciées. C’est surtout la course à pied qui est déconseillée.

À Los Angeles et à Paris, dont la pollution n’est pas au même niveau que Pékin, il y a toujours autant de joggeurs dans les parcs que ce soit durant une période normale ou pendant les pics. D’après l’étude de Withings, dans ces deux villes, les habitants ne modifient pas leur pratique sportive selon les concentrations de dioxyde d’azote ou de particules fines dans l’air.

Notez cet post
Continue Reading

Santé

Il n’y a pas de fumeur en bonne santé |

Published

on

By

fumeur

Le plus souvent, les fumeurs sont diagnostiqués en bonne santé à la suite d’un test de capacité respiratoire. Or, bon nombre d’entre eux et beaucoup d’ex-fumeurs sont touchés d’une affection pulmonaire chronique.

Selon le Dr James Crapo, on a toujours tendance à sous-estimer les conséquences du tabac au niveau de la santé, surtout au niveau des poumons. D’après une étude de JAMA Internal Medecine, plus de la moitié des fumeurs et anciens fumeurs diagnostiqués comme sains, après des tests de capacité respiratoire, sont atteints d’une affection pulmonaire chronique. L’étude avance que les fumeurs jugés en bonne santé peuvent en réalité manifester des problèmes pulmonaires.

Beaucoup de fumeurs et anciens fumeurs concernés

En réalisant d’autres examens plus minutieux comme un scanner, les auteurs de l’étude sont arrivés à prouver que 55% des fumeurs et anciens fumeurs souffraient en fait d’un trouble pulmonaire chronique. L’étude a notamment été réalisée sur 8872 personnes de 45 à 80 ans qui ont consommé plus de 1 paquet de cigarettes/jours durant 10 ans. Beaucoup de ces individus ont fumé pendant plus de 30 ans, voire même 50 ans.

Parmi les personnes examinées dont les poumons avaient été diagnostiqués sains au test de capacité respiratoire, le scanner a indiqué la présence de plusieurs maladies pulmonaires : 42% souffraient d’emphysème ou d’épaississement des voies respiratoires, 23% étaient victimes d’essoufflement important après un effort.

Diagnostiquer tôt les maladies

Beaucoup des participants sont au stade de maladie pulmonaire obstructive chronique à l’instar de l’emphysème ou de la bronchite chronique. Selon une étude récente, les personnes qui ont fumé plus de 1 paquet/jour durant plus de 30 ans ont de grandes chances de souffrir d’un cancer du poumon. Si elles sont soumises tôt au scanner, il est possible de déceler précocement le cancer et de le traiter à temps. En outre, le dépistage précoce des maladies pulmonaires chroniques permettrait également d’améliorer la qualité de vie des fumeurs et anciens fumeurs, soulignent les auteurs de l’étude.

Notez cet post
Continue Reading

Trending

Copyright © 2017 Zox News Theme. Theme by MVP Themes, powered by WordPress.