10 conseils sur les réseaux sociaux pour éviter de submerger les professeurs de yoga

La plupart des professeurs de yoga ont du mal dans une certaine mesure avec les médias sociaux. On me demande souvent des conseils sur les réseaux sociaux par des professeurs de yoga sincères qui essaient de se débrouiller dans un marché du yoga très concurrentiel. Habituellement, la plupart des professeurs de yoga tombent dans l'un des 3 scénarios ci-dessous. Lequel es-tu?

  1. Détestez les réseaux sociaux et évitez-les complètement comme la peste
  2. De mauvaise humeur. Je poste quand j'en ai besoin mais je ne sais pas vraiment comment l'utiliser stratégiquement
  3. Aimer. Je suis dessus tous les jours.

Scénario un…

Vous n'avez pas besoin d'être sur les réseaux sociaux si vous êtes professeur de yoga. C'est complètement facultatif. Mais vous devez reconnaître que les médias sociaux sont excellents pour la découvrabilité. Rappelez-vous comment nous avions l'habitude de recevoir des dépliants par la poste ou des annonces dans les journaux où vous deviez payer pour publier une annonce. Les médias sociaux sont comme votre presse numérique gratuite. Il y a de fortes chances que les personnes qui ont besoin de vos services vous recherchent sur ces plateformes. La découvrabilité est élevée. Mais votre message doit être pertinent. Les entrepreneurs de yoga applicables en particulier.

Scénario 2…

Cela pourrait en fait être plus nocif que vous ne le pensez. Parce que vous êtes coincé au milieu. Vous passez probablement beaucoup de temps à réfléchir aux raisons pour lesquelles vous ne vous développez pas sur les réseaux sociaux alors que d'autres le font rapidement. Se présenter de manière incohérente n’aide pas à instaurer la confiance. C'est une mer pour les professeurs de yoga sur les réseaux sociaux. Mais l'incohérence n'aide pas. Pensez-y comme à ne pas vous présenter au travail plusieurs jours. Parce que les médias sociaux deviennent une partie du «travail» pour de nombreux solopreneurs de yoga.

Scénario 3…

Être sur l'application régulièrement devrait aider, non ? Tort. C'est ce que vous faites sur l'application qui compte. Profiter des réseaux sociaux et les utiliser de manière stratégique pour développer votre audience sont 2 choses très différentes. Vous pourriez être sur l'application tous les jours en train de consommer le contenu d'autres personnes ou vous pourriez être là pour créer du contenu éducatif tous les jours. Utilisez donc l'application intentionnellement, surtout si vous êtes un professeur de yoga et que vous essayez de développer votre carrière de yoga.

10 conseils sur les réseaux sociaux pour éviter de submerger les professeurs de yoga…

Traitez les réseaux sociaux comme un e-mail avec des images…

Ouvrez-vous votre e-mail cent fois par jour ? J'espère bien que non ! Le premier conseil est de se rappeler que ce média social n'est rien de plus qu'un e-mail avec des photos. Vous en avez besoin pour travailler et communiquer. Mais vous n'avez pas besoin de survivre. À moins que vous ne soyez un gestionnaire de médias sociaux professionnel et que vous soyez payé pour cela. Il n'est pas nécessaire d'être sur l'application tout le temps. Considérez les applications de médias sociaux comme l'une des nombreuses applications différentes que vous devez utiliser pour votre entreprise.

Ouvert uniquement pendant certaines plages horaires par jour…

Cela semble plus facile à dire qu'à faire. Je connais. Mais essayez ceci. Gardez vos sessions de médias sociaux attachées avec une habitude déjà établie. Par exemple, je me connecte quand je prends ma tasse de thé du matin. Ensuite, mon heure de déjeuner et enfin ma tasse de thé le soir. Je suis pleinement conscient que je suis en ligne pendant que je fais cela. Mais rangez le téléphone dès que c'est fait. C'est ce qu'on appelle l'empilement d'habitudes selon James Clear, auteur d'Atomic Habits. Fonctionne si vous l'empilez avec quelque chose qui est déjà établi.

Réglez une minuterie et ne plus suivre ou désactiver ces comptes…

Juste comment vous avez un cercle intime d'amis. Vous devez créer un cercle restreint sur les réseaux sociaux. Ainsi, vous ne voyez que du contenu nourrissant et édifiant qui présente un intérêt et un service pour votre enseignement du yoga. Réglez une minuterie et purgez tous les comptes aléatoires inutiles que vous suivez. Au moment où je vois quelque chose qui ne m'attire pas, je suis assez rapide pour ne plus le suivre.

Par exemple, je ne suis pas de bikini yoga sur les comptes de plage car cela ne me parle pas. Autre exemple, j'avais l'habitude de suivre Rachel Brathen (yoga girl) sur Instagram, mais je me rends compte qu'elle est tout sauf du yoga et que son travail concerne plus elle et sa vie de célébrité que le yoga lui-même. Réglez donc une minuterie et videz tous les fichiers indésirables de votre compte.

Utilisez l'application de bureau plus souvent…

Presque toutes les applications de médias sociaux sont accessibles sur votre bureau. Certaines fonctionnalités peuvent être limitées et c'est en fait une bonne chose. Par exemple, une fois que je publie sur Instagram, je me fais un devoir de m'engager, d'interagir et de répondre uniquement via mon application de bureau. De cette façon, je ne défile pas sans réfléchir pendant des heures. Au lieu de cela, restez concentré sur ce qui doit être fait pour le travail.

Utilisez des applications de planification pour planifier et programmer du contenu…

S'organiser sur vos réseaux sociaux vous aidera à faire face à l'accablement ressenti par la plupart des professeurs de yoga. Ces applications sont généralement à utiliser spontanément. C'est ce que les créateurs d'applications veulent que vous fassiez – d'y être tout le temps. Mais il y a un meilleur moyen. Passez quelques heures, voire quelques jours, à planifier tout votre contenu. Utilisez ensuite une application de planification pour précharger et planifier la publication de votre contenu. Il existe une multitude d'applications avec différentes caractéristiques et fonctionnalités. Certains qui me viennent à l'esprit sont, Canva, Later, Hootsuite etc…

Certains jours pour le contenu Live…

Sur votre calendrier, marquez un ou plusieurs jours pour la création de contenu en direct. Il peut s'agir de vies Insatgram, d'histoires IG ou de sessions en direct sur Facebook. Vous n'avez pas besoin d'être en ligne tout le temps. Par exemple, je vais sur les histoires IG uniquement les lundis et mardis. Peut-être un jeudi si quelque chose doit être dit ou partagé. Mais les lundis et mardis sont mes jours lourds en direct. Les mercredis et week-ends sont des jours de congé des médias sociaux. Trouvez un équilibre qui vous convient. Cela vient par essais et erreurs.

Éduquer, engager et divertir…

Posez-vous souvent cette question : « vous connectez-vous pour éduquer (publier) ou engager (répondre uniquement aux personnes qui se sont engagées sur votre contenu) ou divertir (c'est là que vous faites défiler et consommez du contenu pour le plaisir). Évitez de faire un peu de tout à chaque fois. C’est ainsi que nous nous retrouvons des heures par jour sur les réseaux sociaux.

Ouvrez une application moins déclenchante…

Souvent, lorsque je me sens agité et que je remarque que je continue d'attraper mon téléphone pour une stimulation, je me vérifie et m'encourage à ouvrir une application moins déclenchante. Cela pourrait être YouTube pour regarder des vidéos de cuisine ou audible pour écouter un livre ou mon préféré de tous les temps au téléphone, l'application de podcast et j'écoute quelque chose à la place. J'essaie également de tenir un journal et de lire une page d'un livre au lieu de 10 minutes de défilement. En espérant que ces idées suscitent des idées à essayer.

Chargez votre téléphone dans une autre pièce…

Cela fonctionne vraiment ! Gardez simplement votre téléphone hors de vue et hors de portée. Vous vous surprendrez à l'utiliser moins de fois par jour lorsque vous faites cela. Je l'ai laissé à court de charge pendant la nuit, puis je l'ai chargé dans une autre pièce, je dois donc me lever et aller vérifier. Cela fait l'affaire pour moi (parce que je suis paresseux pour aller chercher le téléphone jusqu'à ce que j'en ai besoin).

N'essayez pas d'être parfait…

Il vaut mieux essayer imparfaitement d'être meilleur sur les réseaux sociaux en tant que professeurs de yoga que de tout fuir ensemble. Un jour à la fois, si vous mettez en pratique certains de ces conseils. Vous devriez voir des résultats au fil du temps.

Bonne chance. Je serai enraciné pour vous. Venez me voir sur Instagram et dites-moi comment se déroule votre expérience.

10 conseils sur les réseaux sociaux pour éviter de submerger les professeurs de yoga
4.9 (98%) 32 votes