21 Gram : Un sextoy qui sort de l’ordinaire

21 grams

Vous pensiez peut-être avoir tout vu sur le marché des sex toys ? Effectivement il est très simple de trouver de nombreux modèles de grandes tailles, petite taille, de toutes les couleurs, des vibromasseurs, des connectés et même des canards vibrants. Mais celui que je vais vous présenter aujourd’hui, vous ne le connaissez pas. Alors, laissez-moi vous présenter en exclusivité, le 21 gram, plus communément appelé  « la boîte à souvenir ».

Qu’est-ce que c’est ?

Ce godemiché très particulier est une création de Monsieur Mark Sturkenboom, designer néerlandais, qui l’a présenté au salon du design à Milan. Le produit est très bien pensé puisque c’est une boîte en bois qui ne peut s’ouvrir qu’avec une clé dorée. A l’intérieur, vous aurez la surprise de trouver une station d’écoute Iphone, un diffuseur de parfum et le fameux 21 Gram. Jusque-là tout va bien, mais sachez que ce sex toy est différent des autres puisqu’il contient une urne (partie dorée) qui peut contenir jusqu’à 21 grammes de cendres d’une personne incinérées, généralement  celle d’un amour disparu. Un tiroir est même disponible dans ce coffret afin d’y contenir des souvenirs comme des bijoux ou des vêtements assez légers. Il est malheureusement impossible de trouver ce modèle pour le moment sur les boutiques coquines en ligne.

Une idée assez folle qui peut fonctionner

Le créateur n’a pas eu cette idée par hasard après un réveil difficile au lendemain d’une soirée bien arrosée. A vrai dire, ce jeune homme était lié d’amitié avec une femme veuve assez âgée qu’il aidait souvent pour porter ses courses jusque chez elle. Mark Sturkenboom avait aperçu chez cette dame une urne posée près de la fenêtre qui renfermait les cendres de son mari. A cette période, le jeune homme avait découvert un article qui parlait des problèmes que pouvaient rencontrer les femmes veuves dans leurs vies intimes. Il a donc eu l’idée de combiner les deux afin de créer le 21 gram. Malgré l’idée innovante, le produit aura beaucoup de mal à s’imposer sur le marché français puisqu’il est interdit de conserver les cendres d’un défunt à son domicile.

 

Laisser un commentaire