Santé connectée : ResearchKits, application iPhone pour la recherche clinique

ResearchKits

De nombreuses pathologies comme le Parkinson, le cancer du sein ou l’asthme sont sujets de recherche clinique. Cette dernière jouira d’une application iPhone, lancée le lundi 9 mars 2015 par Apple, qui vise à récolter des données sur la santé de ses utilisateurs. Jeff Williams, un des responsables de la marque Apple affirmé que cet outil nommé ResearchKits est conceptualisé pour procurer une ouverture à la communauté scientifique, en matière de population diverse et de moyens variés pour récupérer des données. Quand un utilisateur d’iPhone rentre des informations, telles que poids et taux de glucose, concernant sa santé sur des applications santé, un médecin ou un chercheur peut y accéder après consentement.

Une large base de données

Contribuer à la recherche clinique sur des maladies telles que l’asthme, le cancer du sein, les maladies cardiovasculaires, la maladie de Parkinson ou le diabète est l’objectif d’Apple avec ResearchKits. Beaucoup de données plus simples, plus précis, et plus larges seront récoltés avec cette application, car les utilisateurs d’iPhone sont nombreux (en dizaines de millions). De ce fait, les informations pourront affiner les résultats des études entreprises. En gros, ResearchKits est un concept innovant qui contribue à la progression des études médicales se rattachant à diverses pathologies.

Guy Fagherazzi, chercheur en épidémiologie à l’Inserm, n’a pas montré beaucoup d’enthousiasme en affirmant qu’il attend un retour avec une comparaison à un suivi classique. Aussi, rien ne garantit que les données des utilisateurs soient valides. Il a tout de même confiance à cet outil et dit ne pas penser que l’application soit une révolution.

Il ne faut pas oublier que même si Apple assure l’anonymat à ses utilisateurs, ils peuvent choisir de ne pas participer à l’étude et décident des données qu’il veut partager.

Laisser un commentaire