Santé : Les candidats aux législatives en Grande-Bretagne s’y intéressent de près

législatives en Grande-Bretagne

Le jeudi 7 mai est la date prévue pour réaliser les élections législatives en Grande-Bretagne. Lors des campagnes de propagandes, tous les candidats se sont penchés sur les problèmes des services de soins.

Les campagnes des élections législatives du 7 mai sur le territoire britannique vont se porter essentiellement sur le système de santé local qui, depuis quelques années, est en retard par rapport à celui des autres pays.

Les hôpitaux du pays ont compté parmi leurs visiteurs, l’ensemble des candidats aux législatives en cherchant le moyen de renforcer le NHS actuel qui n’arrive plus à satisfaire les besoins. Il faut savoir qu’en Grande-Bretagne, l’accès aux soins a toujours été gratuit, mais cette gratuité ne semble plus prodiguer les mêmes qualités de services qu’auparavant à défaut de moyens en tous genres. Cependant, une annulation de ce concept est à bannir, selon notamment certaines grandes personnalités, puisque le NHS fait partie des rares services qui n’ont pas subi les effets de la privatisation.

Des traitements inaccessibles

À cause de la cherté de certains médicaments, les maladies graves comme les cancers ne sont plus pris en charge dans certains hôpitaux et dans la plupart des cas, les médecins décident d’omettre certains traitements vis-à-vis des malades. Le NHS, surtout le service des urgences, subit également des licenciements monstres pour compenser les problèmes de manque de budget.

Laisser un commentaire